64 rue Claude Bernard, 75005 Paris - TEL : 09 83 54 48 78

    Nos Articles

    Remontée-de-file

    Une Meilleure Cohabitation entre les 2 et 4 Roues ?

    Au 1er février, cela deviendra presque légal.

    Le gouvernement a décidé de faire des expériences au niveau de la circulation afin d’encadrer une pratique très répandue chez les motards : le passage entre les files de voitures.
    Une habitude qu’ils jugent plus sécurisante pour eux, afin d’éviter les files de circulation où les distances de sécurité sont rarement respectées, mais qui est très mal perçue chez les automobilistes. Ces derniers disent ressentir des difficultés face à cette pratique, qui génère un sentiment d’insécurité et de stress lié à l’imprévisibilité.
    Et malgré le vif débat qui règne depuis vingt ans, les deux-roues motorisés continuent de parcourir les centres villes, les périphériques, les routes et autoroutes tout en se faufilant entre les voitures, et ce presque en les effleurant. Ils sont 98% à pratiquer cette circulation interfiles.
    C’est pourquoi, pendant quatre ans, dans onze départements (Gironde, Rhône, Bouches-du-Rhône et huit départements d’Ile-de-France) cet acte sera autorisé sur certaines voies rapides quand le trafic sera ralenti ; à savoir « sur les autoroutes et les routes, dont la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h, à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotées d’au moins deux voies chacune » précise un décret publié le 26 décembre.
    Les slaloms, les remontées de files en centre-ville ou la circulation entre les files à 70 km/h restent donc interdits.
    Cette expérimentation avait été recommandée fin 2013 par le Conseil National de Sécurité Routière (CNSR) ; car cette pratique ne serait à l’origine que de douze décès (sur 790) de conducteurs de deux-roues motorisés en 2014.
    De ce fait, cet encadrement pourrait servir à réduire les accidents mais aussi à donner un cadre légal aux responsabilités en cas d’accident.
    Ce suivi réalisé pendant 4 ans « pourrait se généraliser à tous les départements d’ici 2020, mais pourrait aussi être suspendue à tout moment si les résultats ne s’avéraient pas satisfaisants » d’après le ministère.
    La circulation interfiles sera désormais évoquée dans les auto-écoles, afin de sensibiliser les automobilistes.

    Commentaires