64 rue Claude Bernard, 75005 Paris - TEL : 09 83 54 48 78

    Category : Innovation

    voitures autonomes blog auto école paris conduite academy

    Les voitures autonomes révolutionneront le futur des conducteurs

    INTRODUCTION

    Ayant des avantages, comme des inconvénients, les voitures autonomes seront sûrement les voitures du futur. Conduite Academy vous éclaire sur ces engins révolutionnaires.

    NIVEAU

    Il existe différents types d’autonomie, du niveau 0 qui est plutôt définit comme de l’assistance à la conduite, jusqu’au niveau 4 où les voitures seraient totalement autonomes, au programme plus aucun volant et plus de pédales.

    LEGISLATION

    Pour l’instant, la législation française interdit les voitures des niveaux 3 et 4 car selon la convention de Vienne il est primordial qu’un conducteur ait le contrôle du véhicule.

    LES AVANTAGES

    • La voiture autonome sera d’une part beaucoup plus faible qu’une personne humaine, car elle ne succombera pas à la fatigue, réagira nettement plus vite et sera dotée d’une meilleure visibilité sur la route
    • La communication entre tous les véhicules sera facilitée. Et également, lors d’un accident les autres véhicules seront avertis directement grâce à la localisation directe du lieu.
    • Enfin, plus de temps perdu dans les embouteillages pour les automobilistes, qui pourront alors effectuer d’autres activités que conduire leur voiture

     

    INCONVÉNIENTS

    • Le principal défaut de la voiture autonome est qu’elle ne peut pas tout gérer, les dangers liés aux autres usagers de la route (piétons, animaux, cyclistes)
    • Les voitures seront également vulnérables, car ce sont des voitures connectées et donc soumises au risque de piratage
    Read More
    simulateur de conduite

    Simulateur de conduite : avantages et inconvénients

    Simulateur de conduite

    Le simulateur de conduite est une technique de conduite que certaines auto-écoles proposent à leurs élèves. Prévu par exemple dans le cadre de l’évaluation de départ, des premières heures de conduite ou de l’ensemble de la conduite. C’est un ordinateur qui diffuse des images conforme à la réalité pour mettre l’élève en condition de conduite réelle.

    Cette pratique est de plus en plus répandue. Dans la majorité des cas, ces heures de conduites sont comprises dans un forfait global, donc ne coûtent pas plus cher aux élèves. Mais pour le reste, ces heures sont facturées 30 à 45€ quand elles sont hors-forfaits. Elles sont donc un peu moins chères que des heures de conduite normales.

    Malgré un prix plus attractif que des heures de conduite classique, les heures sur un simulateur sont-elles vraiment révélatrices de la conduite réelle ?

    Avantages 

    Elèves : Le simulateur de conduite est un outil très pratique quand on est un peu stressé par la ville. Dans des grandes métropoles comme Paris ou Lyon, les conducteurs aguerris ne font pas forcément attention aux conducteurs novices. Le stress est donc permanent pour les élèves et peut empêcher une bonne conduite. Le simulateur de conduite, offre une possibilité de conduire plus sereinement. Il met en condition l’élève sans subir les angoisses de l’agglomération. De plus, c’est plus économique car, comme on énoncé plus haut, les heures de conduite sur un simulateur sont moins chères que les heures de conduites classiques. De façon générale, il permet à l’élève de commencer à maîtriser les bases (volant, boitier de vitesse, pédale…).

    Auto-écoles : les heures de conduites sur un simulateur sont également avantageuses pour les auto-écoles car l’achat d’un simulateur est moins couteux qu’une voiture et son entretien. Cela évite les problèmes de stationnement dans les grandes villes et évite également les risques d’accidents (risques pour les élèves, les formateurs et les voitures).

    Inconvénients

    Malgré les avantages que cela présente, une heure sur le simulateur ne remplace pas une heure de conduite dans une voiture. Au volant d’une voiture, l’élève se rend vraiment compte des conséquences de sa conduite sur les autres conducteurs. Appréhender la largeur d’une route, réagir en situation de stress, etc, … sont des pratiques qu’il faut être capable de maîtriser pour être en mesure de conduire. Encore aujourd’hui, le principal reproche du simulateur fait par les professionnels est qu’il ressemble fortement à un jeu vidéo et que l’élève n’a pas forcément conscience de se former réellement.

    Les heures de conduite sur un simulateur peuvent venir en complément d’une formation classique, dans le but de rassurer certains élèves…

    Read More
    permis bva

    Permis bva en 13h de conduite ?

    Nouveauté pour obtenir le permis de conduire en 2017 : passer le permis bva sur une boîte de vitesse automatique sera plus rapide que sur une voiture mécanique! Bien que très peu répandu actuellement, à hauteur de 5%, le permis BVA risque de devenir de plus en plus populaire ! En effet, l’arrêté du 14 octobre 2016 s’adresse à tous les futurs conducteurs : ils verront grâce à elle une façon plus rapide, moins cher d’obtenir le fameux permis de conduire.

    Permis bva accessible à tout le monde

    Après obtention de son code de la route, tout le monde pourra s’inscrire au permis B78 (78 indiquant la restriction par rapport au permis B). Alors que ce permis était autorisé uniquement pour raisons médicales, il est désormais ouvert à tous. Une réelle plus-value pour les auto-écoles qui pourront proposer une alternative aux candidats les plus stressés : ils pourront démarrer sur une formule où les manipulations avec la voiture sont moins nombreuses (débrayage, embrayage, coordination avec la boîte mécanique) et se focaliser sur les autres aspects de la conduite : sécurité, environnements, autres usagers, manoeuvres, etc.

    Moins d’heures de conduite

    L’arrêté agit de plus sur le nombre d’heures de conduite puisqu’il diminue à 13h le permis contre 20h auparavant. Ce chiffre est abstrait mais il reste inférieur aux 20 heures obligatoires pour passer le permis sur une boîte mécanique. Une bonne nouvelle donc.

    Régularisation sur boîte mécanique simplifié

    Après avoir obtenu le permis bva pour boîte à vitesse automatique, les conducteurs pourront effectuer une formation supplémentaire de 7h pour obtenir le droit de conduire une voiture à boîte mécanique. La formation de 7h devra être effectuée dans une auto-école et contrairement à avant, elle n’aboutira pas à une nouvelle épreuve devant un inspecteur. La formation suffira pour obtenir l’attestation permettant de conduire une boîte mécanique.

    Une seule contrainte : la formation ne pourra se faire que 6 mois après l’obtention du permis BVA. Une contrainte bien pensée puisqu’elle permettra aux jeunes conducteurs d’avoir acquis des bons réflexes et de pouvoir ainsi se concentrer sur les aspects techniques tels que :

    • Comprendre et savoir utiliser le point de patinage de l’embrayage
    • Savoir réaliser un démarrage en côte
    • Pouvoir changer les vitesses sans altérer les autres tâches de conduite
    • Adopter les techniques de l’éco-conduite
    • Savoir adapter les vitesses aux conditions de circulation et à l’environnement

    Environnement : plus de voitures électriques et écologiques

    Les voitures électriques n’étant pas équipées de boîtes manuelles, elles n’étaient donc pas la cible des auto-écoles. Avec l’ouverture du permis BVA à tous, elles seront désormais plus demandées puisque nécessaire pour faire passer cet examen. Nous pouvons imaginer que les apprentis conducteurs auront pris goût à la facilité de conduite qu’offre une boîte automatique. Un bon point pour la planète et sa santé. Qui est partant pour se lancer dans le nouveau permis BVA ?

    Read More
    auto école numérique

    Auto école numérique : Ubérisation

    Auto école numérique : Ubérisation ?

    Conséquence de la dernière réforme du permis de conduire, l’ubérisation de l’auto école fait beaucoup parler les curieux. En concurrence avec les auto écoles traditionnelles, l’auto école numérique est un réel atout afin de faciliter l’apprentissage et le passage de l’examen. Ces start-up mettent en relation élèves et moniteurs de conduite, démocratisent l’accès au fameux papier rose, en faisant baisser les prix. Une réel plus value ? Beaucoup de jeunes apprentis sont, en effet, contraints de devoir travailler en parallèle de leurs études afin de s’offrir les précieuses heures de conduite nécessaires à l’obtention de ce fameux sésame. Un graal qui est en effet salutaire pour pouvoir se déplacer à sa guise, ou on veut, quant on veut…

    Exemple : Si certaines pépites du Web ont choisi le modèle « tout numérique », alimentant le procès en ubérisation, ce n’est pas le cas, par exemple, d’Auto-école.net. Bien qu’elle soit la première à s’être lancée, dès 2014, sur le marché du permis en ligne, la start-up a toujours misé sur le mariage entre service digital et présence physique. Forte de 17 agences « en dur » disséminées à travers la France, Auto-école.net met en relation ses clients avec des moniteurs agréés, combinant la facilité d’accès du Web avec les traditionnelles heures de conduite sur route. Un mariage entre modernité et tradition que semblent plébisciter les conducteurs français.

    S’ils sont portés sur les innovations technologiques, les Français ne sont pas prêts à se passer de l’indispensable aspect et facteur « humain » de l’apprentissage de la conduite. Selon un récent sondage IPSOS, ils sont pas moins de 74% à juger « que l’apprentissage du code et de la conduite nécessite un suivi pédagogique dans des locaux adaptés par des moniteurs expérimentés ». Il s’agit pour eux d’une question de sécurité, puisqu’ils sont 97% à considérer que l’auto-école joue « un rôle important, voir primordial dans la sensibilisation à la sécurité routière ». En d’autres termes, si les Français souhaitent à 95% que les prix et les délais du permis baissent, ils restent attachés à l’auto-école traditionnelle.

    Qui sera la prochaine auto école numérique à réellement proposer une manière hybride de combler les nouveaux usagers avec des formalités simples, à faible coût et garantir un sérieux des prestations? L’ubérisation, oui mais contrôlée…

    Read More
    innovation sécurité routière

    Quatre innovations utiles pour la sécurité routière

    Innovation sécurité routière

    A l’initiative de la Délégation Interministérielle à la sécurité et la circulation routière, la Sécurité Routière vient de nommer les lauréats de son Prix Innovation sécurité routière. Celui-ci récompense des inventions améliorant la sécurité routière, à même d’être distribuées dès l’attribution du prix. Quatre innovations se démarquent nettement :

    Good Angel

    Good Angel est un éthylotest qui se connecte au smartphone de l’utilisateur. Il permet à l’automobiliste de savoir s’il est en état de conduire ou le temps qu’il lui reste avant de l’être s’il a trop bu. Dans ce dernier cas, l’application dédiée peut le mettre en relation avec un service de raccompagnement. Découvrez l’ethylotest Good Angel en vidéo.

    Awaken Car

    Autre appareil fonctionnant de pair avec une application mobile, Awaken Car est un boîtier géolocalisé à brancher sur la prise « diagnostic » de l’auto. En cas d’accident, il peut prévenir les secours en leur donnant certains détails (vitesse, tonneaux…). Il permet en outre d’effectuer des diagnostics sur l’état du véhicule. Découvrez le boitier awaken car en vidéo.

    J’AACcélère

    L’application J’AACcélère est destinée aux jeunes conducteurs en Apprentissage Anticipé de la Conduite ( conduite accompagnée ou AAC ). Il s’agit d’un carnet de bord enregistrant et transmettant les informations relatives aux trajets effectués au moniteur d’auto-école formant l’élève afin de personnaliser la formation. Voici la présentation de l’application.

    Liberty Rider

    Enfin, l’application Liberty Rider est pensée pour les motards. Elle permet de détecter un accident pour alerter automatiquement les secours faute d’action de l’utilisateur. Il est également possible d’indiquer à ses proches le trajet prévu à afin que ceux-ci soient automatiquement informés de l’arrivée. Découvrez l’application Liberty Rider en vidéo.

    Les candidats pour l’édition 2018 du Prix Innovation sécurité routière pourront s’inscrire à partir du 1er juin prochain sur la plateforme dédiée. A suivre de près pour rester au courant des dernières nouveautés !

    Read More
    Lunettes Intelligentes Qui Réduisent L'éblouissement

    Lunettes Intelligentes Qui Réduisent L’éblouissement !

    Une idée drôlement lumineuse !

    L’équipementier français Valeo vient de présenter au Salon de l’électronique de Las Vegas un système de lunettes connectées permettant de ne plus être ébloui la nuit par les phares des voitures que l’on croise.
    En effet, selon un sondage TNS Sofres, 48% des Français estiment que la situation la plus désagréable au volant c’est d’être ébloui la nuit.
    Ces simples lunettes s’inspirent de celles que l’on utilise au cinéma pour voir des films en 3D : leurs verres contenant des cristaux liquides peuvent être électriquement obscurcis plus de 100 fois pas seconde pour réduire l’éblouissement du conducteur.
    Mais ces lunettes intelligentes permettent aussi de s’adapter à des variations de luminosité intérieure, si votre copilote allume sa lampe, ou extérieure, à l’entrée et à la sortie des tunnels, pour éviter là aussi l’éblouissement.
    Selon Valeo, il sera tout à fait envisageable d’utiliser des verres correcteurs. Toutefois, étant donné que ces lunettes sont actives, elles devront être rechargées après un trajet.
    À l’heure actuelle, ni le prix ni la date de lancement n’ont été révélés.

    Mais cela va sans dire que cette invention sera certainement un atout pour la sécurité, la nuit notamment, où le risque d’accident est deux fois plus élevé que le jour.

    Read More