64 rue Claude Bernard, 75005 Paris - TEL : 09 83 54 48 78

    Monthly Archives : juillet 2013

    Sécurité Routière

    Sécurité Routière

    Le premier Bilan 2015 des victimes sur les routes est tombé !

    Il n’est pas encore officiel mais il fait froid dans le dos. +2.5% de morts sur les routes françaises en 2015.
    C’est le média Europe 1 qui s’est chargé d’assembler les différents bilans de Sécurité Routière des départements et qui a exposé ce résultat affligeant.
    Autrement dit, plus de 3 400 personnes auraient été tuées sur les routes de métropole ; contre 3384 en 2014 ; soit plus de dix personnes chaque jour.
    Conduite sans permis, en état d’ivresse ou sous l’emprise de la drogue, excès de vitesse : le comportement des conducteurs serait clairement à l’origine de ce décompte catastrophique.
    Suite aux contrôles et aux analyses d’accidents, les associations sont nombreuses à pointer du doigt l’inquiétant relâchement des conducteurs. En outre, les voitures de plus en plus connectées aggraveraient la situation : « L’usage du téléphone portable au volant est à l’évidence une source de danger. Les outils technologiques trop sophistiqués qui captent la vue parce qu’il y a un écran allumé en permanence doivent y contribuer également. Donc il faut que les automobilistes aient conscience de ces nouveaux dangers » a déclaré le Préfet du Rhône.
    Pourtant, les campagnes de la sécurité routière sont de plus en plus fréquentes, et les mesures de protection des conducteurs et passagers ne cessent d’être évoquées.
    Malgré cela, les chiffres sont bien réels ; cela fait bientôt deux ans que la mortalité sur nos routes est repartie à la hausse.
    Concentré principalement sur la vitesse, le gouvernement a annoncé que les politiques de contrôle et de présence au bord de routes ainsi que les véhicules avec radars devraient se multiplier.
    Quant au bilan officiel provisoire, il devrait bientôt arriver.

    Read More
    Lunettes Intelligentes Qui Réduisent L'éblouissement

    Lunettes Intelligentes Qui Réduisent L’éblouissement !

    Une idée drôlement lumineuse !

    L’équipementier français Valeo vient de présenter au Salon de l’électronique de Las Vegas un système de lunettes connectées permettant de ne plus être ébloui la nuit par les phares des voitures que l’on croise.
    En effet, selon un sondage TNS Sofres, 48% des Français estiment que la situation la plus désagréable au volant c’est d’être ébloui la nuit.
    Ces simples lunettes s’inspirent de celles que l’on utilise au cinéma pour voir des films en 3D : leurs verres contenant des cristaux liquides peuvent être électriquement obscurcis plus de 100 fois pas seconde pour réduire l’éblouissement du conducteur.
    Mais ces lunettes intelligentes permettent aussi de s’adapter à des variations de luminosité intérieure, si votre copilote allume sa lampe, ou extérieure, à l’entrée et à la sortie des tunnels, pour éviter là aussi l’éblouissement.
    Selon Valeo, il sera tout à fait envisageable d’utiliser des verres correcteurs. Toutefois, étant donné que ces lunettes sont actives, elles devront être rechargées après un trajet.
    À l’heure actuelle, ni le prix ni la date de lancement n’ont été révélés.

    Mais cela va sans dire que cette invention sera certainement un atout pour la sécurité, la nuit notamment, où le risque d’accident est deux fois plus élevé que le jour.

    Read More
    Remontée-de-file

    Une Meilleure Cohabitation entre les 2 et 4 Roues ?

    Au 1er février, cela deviendra presque légal.

    Le gouvernement a décidé de faire des expériences au niveau de la circulation afin d’encadrer une pratique très répandue chez les motards : le passage entre les files de voitures.
    Une habitude qu’ils jugent plus sécurisante pour eux, afin d’éviter les files de circulation où les distances de sécurité sont rarement respectées, mais qui est très mal perçue chez les automobilistes. Ces derniers disent ressentir des difficultés face à cette pratique, qui génère un sentiment d’insécurité et de stress lié à l’imprévisibilité.
    Et malgré le vif débat qui règne depuis vingt ans, les deux-roues motorisés continuent de parcourir les centres villes, les périphériques, les routes et autoroutes tout en se faufilant entre les voitures, et ce presque en les effleurant. Ils sont 98% à pratiquer cette circulation interfiles.
    C’est pourquoi, pendant quatre ans, dans onze départements (Gironde, Rhône, Bouches-du-Rhône et huit départements d’Ile-de-France) cet acte sera autorisé sur certaines voies rapides quand le trafic sera ralenti ; à savoir « sur les autoroutes et les routes, dont la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h, à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotées d’au moins deux voies chacune » précise un décret publié le 26 décembre.
    Les slaloms, les remontées de files en centre-ville ou la circulation entre les files à 70 km/h restent donc interdits.
    Cette expérimentation avait été recommandée fin 2013 par le Conseil National de Sécurité Routière (CNSR) ; car cette pratique ne serait à l’origine que de douze décès (sur 790) de conducteurs de deux-roues motorisés en 2014.
    De ce fait, cet encadrement pourrait servir à réduire les accidents mais aussi à donner un cadre légal aux responsabilités en cas d’accident.
    Ce suivi réalisé pendant 4 ans « pourrait se généraliser à tous les départements d’ici 2020, mais pourrait aussi être suspendue à tout moment si les résultats ne s’avéraient pas satisfaisants » d’après le ministère.
    La circulation interfiles sera désormais évoquée dans les auto-écoles, afin de sensibiliser les automobilistes.

    Read More